retour
Danse-théâtre

Marlon
De Aude Lachaise
Musique Roeland Luyten
CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon. Point Ephémère (Paris)
Diffusion Camille Gibrat/ L’L, www.llasbl.be
(Avignon off)

Un Marlon nommé désir.
Marlon c’est Brando.
Brando c’est le prétexte.
Marlon c’est le grand absent.
Marlon c’est un questionnement sur le désir, la sexualité.
Marlon c’est parfois naïf, parfois pas.
Marlon ce n’est pas du tango, mais des mots joués, dansés et qui racontent le désir.

« Quand on note la sonorité descendante et brutalement interrompue du mot cul, ça saute aux yeux : le cul, c’est sans issue ».Aude Lachaise

«Aude Lachaise a un sacré culot. Elle fait mentir outrageusement ceux qui pensent que les danseurs ne savent que danser. Elle parle cul sans se mettre à poil. Cette petite bonne femme en jupe et au texte bien troussé pratique l’humour de race »
Jérôme Delatour, Image de danse

«Entre gouaille verbale et ironie physique, Aude Lachaise nous offre un one-woman show jubilatoire ».
Jean-Marc Adolphe, Mouvement

©Jérôme Delatour – Image de danse