retour
Théâtre

Face De Cuillère
De Lee Hall
Mise en scène Alain Batis
Avec Laetitia Poulalion
Cie La Mandarine Blanche (Pantin)

Elle est née de travers, Face de cuillère, elle a un cerveau spécial, «j’étais faite pour être attardée» nous dit-elle. Autiste, elle est malade, elle va mourir, mais elle aime le chant lyrique, tout comme la grand-mère de son docteur qui chantait des airs d’opéra dans les camps de la mort.
« Un véritable hymne à la singularité, à la lumière. Pas celle qui s’oppose aux ténèbres dans un langage manichéen, mais celle proche des lucioles de Pasolini. »
Laure Adler - France Inter

« Laetitia Poulalion nous subjugue. Elle a trouvé l’exact ton. Le juste timbre, acide et doux à la fois, d’une petite fille qui est un personnage combattant. C’est superbe et d’une délicatesse extrême ».
Le Figaro