retour

J’ai gravé le nom de ma grenouille dans ton foie
Par Clinic Orgasm Society

Comme son titre ne l’indique pas, ce spectacle est un conte de fée, un conte défait plutôt qui malmène tous les clichés du genre. La princesse est déprimée, angoissée et envieuse de ce frère qui possède cet attribut supplémentaire qui lui assure trône et couronne. La parité n’est pas toujours de rigueur au royaume et ça agace gravement notre princesse. Son prince peu charmant en est resté au stade de la grenouille quémandeuse de bisous. Quelque peu psychopathe, assassin à ses heures, il collectionne les poupées Barbie démembrées et n’est pas contre un peu d’exercices de guitare saturée. Lorsqu’ils se rencontrent c’est pour échanger leurs sexes : le prince lui offre son pénis, fait d’elle un homme têtu et devient lui-même une femme actuelle. Tous deux forment un couple qu’on n’a pas toujours envie d’inviter à sa table mais que finalement on adore pour leurs délires et leur étrangeté.
Mais si ce spectacle est exceptionnel ce n’est pas tant par l’originalité de ses personnages ou par la qualité du jeu de ses comédiens que par son concept novateur et délirant. Construit en deux parties : on vient de décrire la première et la seconde est une surprise. Tout ce qu’on dira c’est que depuis le début, une caméra les filmait.

« …Survitaminé et hilarant, le spectacle recèle aussi une gravité sombre, une étrangeté sauvage, le tout régi par la formidable et rigoureuse inventivité d’une jeune équipe. »