retour
théâtre

Discours de la servitude volontaire
Vers 1550, un homme de 17 ans, Etienne de La Boëtie, écrit un texte lumineux qui explore les mécanismes de la tyrannie et notre rapport ambigu au pouvoir et à la soumission.

Qu’est ce qui fait qu’un peuple tout entier se laisse asservir ?
Et que doit-il faire, ce peuple, pour recouvrer sa liberté ?

Le Discours de la servitude volontaire n’est pas une simple leçon politique, mais encore une leçon étique, morale, comme l’appel à rejeter de nous-mêmes la figue menaçante, et cruelle, et adorée, du tyran.

Texte : Etienne de la Boëtie
Mise en scène : Stéphane Verrue
Avec : François Clavier
Cie Avec vue sur la mer (Arras)